You are currently viewing Malta dans tous ses états

Malta dans tous ses états

En survolant Malte en avion ou en parcourant les rues étroites de ses villes contiguës, on ne se rend pas compte de tous les assauts et occupations que cet archipel de 3 îles formant ce miniscule pays a subit depuis des milliers d’années.  Son histoire est intimement lié à sa parfaite localisation dans la Mer Méditerranée, un point central pour voir passer l’ennemi venant de l’est ou de l’ouest et pour faciliter le commerce. Après chaque épisode d’attaques destructives, les Maltais ont eu à coeur de reconstruire dans leur pierre calcaire locale de couleur dorée qui fait le look unique des plus vieilles constructions de Malte. La couleur uniforme de leurs bâtiments contraste délicieusement avec les bleus de la mer et du ciel quand les deux s’accordent pour être au beau fixe que nous avons entrevu entre les nombreuses averses et la mer houleuse durant notre séjour.

On our first full day armed with umbrellas, we ventured out of our base in Sliema with the very fast and efficient passenger ferry to Valletta, the capital. Everything is so close in Malta, this ride was for only 10 minutes. Valletta is where the Order of Knights of the Hospital of Saint John of Jerusalem made most of its flamboyant mark by investing into art and architecture under the approval eye of the popes in Rome, building churches as much as fortresses to protect themselves. Known also as ‘Knights Hospitaller’ they were initially an organization of monks providing care for sick, poor, or injured pilgrims to the Holy Land. But they developed into a full military religious order charged with the care and defense of the Holy Land. Forced by the advance of the Islamic forces after the fall of Jerusalem, they moved from place to place and ended up being given rule of Malta as a vassal state of the Kingdom of Sicily by Spanish Emperor Charles V in 1530.  One the first site to visit is the magnificent Saint John’s Co-Cathedral. Finished in 1577, it was a much simpler church at the beginning but after a century, Grand Masters of the Knights made significant changes to rival the great churches of Rome with only the best works of art notably by the Calabrian artist Mattia Preti, who transformed the interior into a celebration of Baroque art. The contrast between the simple façade of the church with the highly detailed interior is astonishing.

L’Ordre étant divisé en huit sous-groupe selon la langue : Provence, France, Auvergne, Italie, Castille, Aragon, Angleterre et Allemagne, chacune a sa propre chapelle latérale dédiée à leur saint patron, rivalisant de dorure, de monuments funéraires en marbre et de peintures pour se distinguer.

Quand on a finit de regarder les murs et les plafonds (heureusement qu’un guide audio nous les décrits), on s’attarde au plancher. Ce sont des plaques tombales de marbre multi-colores des plus importants chevaliers dans la hiérarchie de l’ordre de Saint-Jean. Il y en a 378 dans toute la cathédrale et datent du début du 17ième siècle jusqu’au début du 19ième. 

Toujours dans Valletta, nous nous déplacons pour visionner “the Malta Experience”, un film de 45 minutes qui survolent 7,000 ans d’histoire de l’archipel de Malte.  Mais la courte visite guidée après le film de la  “Sacra Infermeria” m’aura plus marquée.  L’Ordre de Saint-Jean ayant comme première mission de procurer des soins à quiconque pauvre ou riche et qu’importe sa religion ont ouvert un grand hopital à Valletta… mais excluait les femmes!  En revanche, notre guide souligne également que ce sont probablement les femmes qui étaient les plus chanceuses en restant à la maison, les techniques de médecine drastiques de l’hôpital ne donnant pas plus que 20% de chances de survie à ses malades. 

The rest of our first day have been spent trying to escape rain showers by visiting Malta’s National Art Museum and walking on the perimeter of the city walls.  An important architecture feature in Malta is those wooden balconies which are everywhere.  They are called gallarija (gallery) and they are thought to have been Arabic in origin (or Spanish). These balconies would have used mainly by housewives to look down on the neighborhood. But the fact that they were made of wood meant that only rich families could afford to build them at first since Malta is basically a rock island without forests. 

Deuxième jour, une bien meilleure journée pour marcher autour mais la mer houleuse dans les ports autour de Valletta nous a empêché de prendre de nouveau le ferry (et ce pour le reste de notre semaine) alors nous avons planifié nos déplacements avec le transport en commun par autobus.  Assez efficace et faisant son chemin dans les nombreux dédales de rues, on se rend compte qu’il n’y a pas de délimitations marquantes entre les villes, il faut seulement savoir le numéro de ses bus et nos arrêts.  On se dirige donc vers la plus tranquille et plus ancienne région des “3 cités” et plus précisément celle fortifiée de Birgu qui fut renommée Vittoriosa (qui veut dire victorieuse) suivant le Grand Siège de Malte en 1565 par l’empire Ottoman. Victoire hautement incroyable parce que les Ottomans étaient beaucoup plus nombreux que les forces des Chevaliers de l’ordre de Saint-Jean mais leurs pertes s’avéraient telles que l’invasion fut repoussée après 4 mois.  Notre journée s’est passée surtout autour du Fort St. Angelo dont les débuts datent du 13ième siècle et que les Chevaliers de l’ordre, les Français et les Britanniques ont tour à tour utilisé pendant leur occupations respectives.

Having experienced the public transport and not having the slightest inclination or real need to rent a car and drive on the “wrong side” of the road, an heritage from the British period on Malta, we headed to Mdina and Rabat by bus for our third day.  Mdina is a fortified medieval town on top on a large hill right in the centre of Malta. It was its capital before the Order of St. John changed it for Birgu upon their arrival in 1530. The population is now around 250 people and there is no car circulation besides those of the residents to respect the noise limitation regulations to keep Mdina’s nickname “The Silent City”. 

In 60 AD, St Paul the Apostle became shipwrecked on the island of Malta and took to stay in Rabat, the suburb area of Mdina for 3 months. It is the same St Paul who I “encountered” in Philippi (in Macedonia). He is credited with introducing Christianity to Malta and so many churches bears his name or have paintings relating his conversion to Christianism or according to St. Luke, that St. Paul survived being bitten by a poisonous viper on Malta.  Christian pilgrims and 2 popes (Pope John Paul II in 1990 and Pope Benedict in 2010) come to pray in the grotto (natural cave) where St Paul preached Christianity while in Malta.

Et dans le même réseau de passages de la grotte, un autre sous-niveau s’est construit, avec 50 abris anti-aérien lors de la 2ième Guerre Mondiale ont été creusés à la pioche.  Le gouvernement de Malte payaient pour les corridors principaux des abris et les familles devaient payer eux-mêmes pour faire creuser et aménager leur chambres.  S’étant retrouvée encore au milieu de la mêlée avec les Britanniques sur place, les ennemis trop proches comme l’Italie et l’Allemagne qui avait ouvert un front en Afrique du Nord, Malte en 1942 fut considéré comme étant l’endroit le plus bombardé de la planète. Au total, 15,000 tonnes de bombes tombèrent sur l’archipel détruisant 30,000 bâtiments.

As the weather was getting definitely at its worse on our 4th day, we spent around Sliema and staying warm and dry into our vacation rental, planning the next day with a bus tour to a different world, Gozo.  

L’ile de Gozo au nord de celle de Malta est une ile moins densément peuplée et donc les paysages naturels sont plus accessible.  De Valletta, on aurait pu s’y rendre en bâteau mais étant donné le temps mauvais, aucune compagnie touristique opérait ce type de transport pendant les jours qu’on aurait pu y aller.  Nous avions donc réservé nos places dans un tour en autobus qui allait nous donner un tour des sites les plus importants pour ce genre d’expédition. 

The highlight of the day and our last bus stop was for the medieval “Cittadella” in the old capital of Victoria. This citadel was the only refuge possible for the population of Gozo during the many invasions including those of the Ottomans as it was far away from the administrative centre of the Knights Order of St John in Birgu. This hill top location has been offering a view since the Bronze Age. 

This Post Has One Comment

  1. Léopold

    Un cours d histoire et de superbes fotos! Bravo!

Leave a Reply

5 × two =