You are currently viewing Le Danube portion roumaine

Le Danube portion roumaine

On se ne le cachera pas, nous avions des papillons dans l’estomac avant de partir en voyage pour le première fois depuis le confinement de COVID-19.  Bien que nous étions confiants des conditions générales du pays et sachant qu’on pouvait revenir vite vers Bucharest en voiture, sortir de notre zone relative de confiance nous semblait être une idée folle.

But on a fine Sunday morning in June, we steered our car’s wheels gently towards the south west from Bucharest. Our first stop of this road trip would be along the southern border of Romania which is the Danube River shared at this latitude with Bulgaria and Serbia.   

Notre arrêt touristique fut pour voir la fameuse tête du roi Decebal, le dernier roi des Daciens avant la conquête définitive du territoire par les Romains. La sculpture elle-même est beaucoup plus récente (contruite entre 1994 et 2004 par une équipe de 14 sculpteurs), et financée par un entrepreneur roumain, Dragan comme indiqué avec sa grande carte d’affaire au bas (et en latin, la langue du conquéreur roumain en passant):  

DECEBALUS REX – DRAGAN FECIT
(“Roi Decebal – Fait par Dragan”)  

Á 40m (130 pieds) de hauteur, elle est la plus haute sculpture de roche en Europe.

The area around this place have quite a number of little companies that will bring you up and down the river on little boats, first to get closer to the King and secondly, on the Serbian bank of the Danube, to a vestige from the military road constructed by Decebalus’ enemy, the Roman emperor Trajan; a marble plate marking the approximate location of the bridge which used to cross the river. The plaque was carefully moved higher up the bank when the construction of an hydro-electric barrage nearby would have submerged this historical piece.

This Post Has One Comment

  1. Sylvain

    Test

Leave a Reply

thirteen − 6 =